Lexique

Le lexique des 24 Heures Motos

Les 24 Heures Motos et l’Endurance ont leur langage. Voici un recueil des termes, locutions ou expressions propres à l’épreuve et à cette discipline. 

ASSIETTE

Rien à voir avec l’ustensile de cuisine. Cela désigne l’inclinaison de la moto par rapport à la verticale entre l’avant et l’arrière. Souvent, les essais libres permettent aux pilotes et aux équipes de régler leur moto et donc d’avoir une bonne assiette avant d’aborder les qualifications et la course.

HIGHSIDE

C’est lorsque la moto décroche puis ré-accroche le bitume. La moto agit alors comme une catapulte avec le pilote et l’envoie dans les airs. Ce dernier retombe très souvent durement sur le sol. Grâce à la démocratisation de l’électronique sur les machines des 24 Heures Motos, cette cabriole n’est plus autant répandue mais c’est toujours spectaculaire et douloureux pour le pilote lorsque cela arrive.

HOLESHOT

Réaliser le holeshot consiste à prendre le meilleur départ et à passer le premier virage en tête. Pour un pilote, réaliser le holeshot c’est le bonheur. Sur une course comme les 24 Heures Motos, c’est aussi l’occasion de se montrer et de mettre en avant son équipe. Néanmoins, sur une épreuve d’Endurance, cela ne revêt pas une importance capitale puisque les courses sont très longues et qu’en 24 heures, il peut se passer énormément de choses. Gregg Black, pilote de la Suzuki n°2 du Suzuki Endurance Racing Team est un spécialiste du holeshot.

LA CORDE

Ou « bien prendre la corde ». Cette expression signifie tout simplement que le pilote a pris la bonne trajectoire pour négocier un virage. Ainsi, la corde est la partie intérieure d’un virage.

SHIFTER

Le shifter est un dispositif qui permet de changer de rapport sans avoir besoin d’utiliser le lever d’embrayage. Ainsi, le passage de rapport est plus rapide et réduit le temps durant lequel la roue arrière ne pousse pas la moto vers l’avant. Aux 24 Heures Motos, chaque dixième de seconde compte !

SLIDER

Un slider est un accessoire de protection placée sur la combinaison des pilotes, au niveau des genoux. Il permet aux pilotes de frotter le sol avec leurs genoux à titre de repère d’angle.

WHEELING

Réaliser un wheeling consiste à lever la roue avant de la moto à l’accélération. Une grande puissance moteur à la ré accélération peut entraîner un wheeling. Malgré ça, le wheeling est aussi utilisé pour célébrer une victoire en fin de course. Les machines des 24 Heures Motos sont équipées d’un anti-patinage qui empêche les wheelings et permet aux pilotes de bénéficier d’une accélération plus soutenue.