Reglement

Le règlement des 24 Heures Motos

Le règlement des 24 Heures Motos

Essais :

Pour être qualifié, tout pilote doit accomplir un minimum de cinq tours lors d’une séance officielle (essais libres – essais qualificatifs – essais de nuit)


Essais qualificatifs :

Pour 2022, la Commission FIM des courses sur circuit a décidé de moduler la limite de qualification de 108 % en différenciant les catégories. Par exemple, lors des essais chronométrés, un pilote Superstock devra boucler un tour à 108 % du temps signé par le meilleur pilote Superstock et non plus par le meilleur pilote de sa session.


Grille de départ

La grille de départ est établie sur la moyenne des meilleurs temps réalisés par les deux pilotes les plus rapide de l’équipe lors des essais qualificatifs (pilote de réserve exclus).


Vitesse dans la voie des stands :

  1. Limitée à 60 km/h.


Arrêt au stand :

  1. Coupure moteur obligatoire lors d'un arrêt au stand. Remise en marche ponctuelle accordée pour un essai ou réglage.
  2. Pendant l'arrêt au stand : quatre personnes sont autorisées à travailler sur la machine, pilote compris dans ces quatre personnes s'il intervient. A l'intérieur du stand, le nombre d'intervenants est libre.
  3. Ravitaillement : il doit s'effectuer après toute autre intervention, machine béquillée. Le pilote ne doit pas être sur la moto durant le ravitaillement en carburant.
  4. Pneus : couvertures chauffantes autorisées.
  5. Retour en piste : sauf à utiliser le démarreur, deux personnes sont autorisées à pousser la machine, pilote sur la moto. Batterie additionnelle : interdite.


Neutralisation par ‘’safety-car’’ :

En cas d'entrée en piste, les voitures safety-car (2) roulent gyrophares clignotants oranges allumés, en plus de la présentation par les Commissaires du drapeau jaune et des panneaux « SC ». Les pilotes se rangent en file derrière les safety-car, sans les dépasser.

  1. Les arrêts stands sont permis durant une neutralisation. Une fois l'arrêt stand accompli : les pilotes voient le feu placé à la sortie de la voie des stands allumé au vert pendant 10 secondes, 15 secondes après le passage du safety-car. Ce délai passé, le feu passera au rouge : les pilotes n'ayant pas quitté à temps le couloir des stands, devront attendre le passage du prochain groupe.
  2. Dernier tour de neutralisation : les safety-car effectueront un dernier tour complet du circuit gyrophares clignotants oranges éteints.
  3. Les tours couverts derrière un safety-car sont comptabilisés comme " tours de course ".


Stop and Go : 

Le pilote est prié de s’arrêter dans la zone de pénalité dans la voie des stands.

Une fois l'équipe avertie de la pénalité, un panneau jaune et le numéro du pilote sont présentés à hauteur de la ligne de chronométrage. Le pilote a cinq tours pour remarquer le panneau jaune et obtempérer. Au-delà : drapeau noir et mise hors course.


Arrivée :

  1. Franchir la ligne d'arrivée sur la piste (et non pas dans la voie des stands) après le vainqueur dans les cinq minutes. Le pilote doit être en contact avec sa machine.
  2. Avoir effectué 75% du nombre de tours réalisés par le vainqueur.


La saviez-vous ?

Être pilote aux 24 Heures Motos requiert d'avoir au minimum 18 ans.