24 Heures Motos : Isaac Viñales au départ avec Wójcik Racing Team
Retour

24 Heures Motos : Isaac Viñales au départ avec Wójcik Racing Team

Isaac Viñales va participer à la 46e édition des 24 Heures Motos (15-16 avril 2023) avec l’équipe polonaise Wójcik Racing Team. Elle engage une Yamaha R1 en catégorie reine.

Le pilote espagnol va faire équipe avec Sheridan Morais et Mathieu Gines au guidon de la Yamaha R1 #77. Âgé de 29 ans, Isaac Viñales est engagé sur la scène mondiale du sport moto depuis une décennie. Il est monté sur le podium à quatre reprises en Championnat du monde Moto 3 et cinq fois en Championnat du monde Supersport.

En 2018, il a fait ses débuts en Championnat du monde d’endurance moto FIM EWC lors des 8 Heures de Suzuka en pilotant une Honda de l’équipe japonaise Teluru MotoUP Racing Team. L’an passé, il a participé aux 24 Heures de Spa ainsi qu’au Bol d’Or avec le Team Moto Ain (7e à Spa et abandon au Bol d’Or, NDLR). Il est également le cousin Maverick Viñales, star du Championnat du monde MotoGP et Champion du monde Moto3 2013.

« Wójcik Racing Team est une très bonne équipe avec laquelle nous pouvons accomplir beaucoup de choses », affirme Isaac Viñales. « J’ai aimé l’ambiance familiale dans l’équipe. Ceci est très important pour les courses de longue distance. Les premiers kilomètres ont aussi montré que nous avions une bonne moto et nous savons comment l’améliorer. Il est difficile de parler d’objectifs dans les courses d’endurance, car tout peut arriver, mais avec le team, nous ferons de notre mieux et nous voudrons nous battre pour les meilleures positions ».

Sławomir Kubzdyl, team manager de Wójcik Racing Team explique : « Nous connaissons bien Isaac puisque nous avons assisté à ses performances en grand-prix au fil des saisons. Lorsque nous avons effectué nos débuts en Championnat du monde Supersport, Isaac était l’un des principaux pilotes et il avait déjà attiré notre attention. Lorsque l’occasion de le recruter s’est finalement présentée, nos discussions ont été rapides et efficaces. Nous l’avons convié à un test sur le circuit de Carthagène afin de faire connaissance et lui offrir l’opportunité d’essayer notre moto. Nous avons le même objectif et nous sommes prêts à nous battre pour les premières places du FIM EWC ».

L’an passé, la Yamaha #77 fut contrainte à l’abandon. En revanche, elle s’est rattrapée lors du Bol d’Or en terminant à la deuxième position, à un tour de la Yamaha #333 victorieuse.