24 Heures Motos - H+8 : Honda accentue son avance, BMW abandonne
Retour

24 Heures Motos - H+8 : Honda accentue son avance, BMW abandonne

À l’entame de la nuit, F.C.C TSR Honda France conserve la tête de cette 45e édition des 24 Heures Motos. Cependant, la course reste disputée dans les deux catégories.

Peu après 19 heures, les écarts se stabilisent et les chronos commencent à descendre. Pourtant, à 19 h 27, une nouvelle voiture de sécurité rentre en piste pour quelques minutes. La BMW #37 semble en proie à un problème de radiateur. En effet, un caillou a percuté la machine à pleine vitesse. À 19 h 53, l’abandon de la #37 est confirmé.

 

Un Marvin Fritz survolté fait tomber le record du tour à deux reprises, et porte la marque 1’36’’438 juste avant 20 heures. La Honda #5 confirme son excellent début de course, mais est bientôt rattrapée par la Suzuki #1. Les deux machines s’échangent rapidement la première place, à l’avantage de la #5. Relativement calme, la catégorie EWC est marquée par une deuxième intervention de la voiture de sécurité à 21 h 24, suite à la chute de la Ducati #6 avec Javier Forés au guidon. La BMW #9 est également victime de cet accident, comme l’explique son pilote Camille Hedelin. Dix-huit minutes plus tard, la meute est relâchée.

"J’ai chuté sur les débris de la Ducati #6, alors que les drapeaux verts étaient brandis. Désormais, notre moto surchauffe."
Camille Hedelin, BMW #9 – Tecmas Mersen GMC

La Kawasaki #4, classée 6e au général, connaît une avarie mécanique à 22 h 36. Alan Techer, au bout de l’effort, est contraint de la ramener à son box.

Coup de tonnerre à 20 h 05 en catégorie Superstock ! La Yamaha #18, jusqu’ici dominante, connaît un ennui mécanique aux mains d’Hugo Clere pour ne repartir que dix minutes plus tard. La Honda #55, deuxième, s’arrête également pour un long arrêt sans explication. Ces péripéties profitent aux poursuivants, la Kawasaki#33  en tête, suivie de près par les Suzuki #44 et Kawasaki #24. 

À peine la nuit tombée que le sort condamne définitivement Wójcik Racing Team. la Yamaha #777, déjà en grande difficulté, est lâchée par sa boîte de vitesses.

En catégorie Expérimentale, la Metiss #45 poursuit sa course en 38e position.

Top 5 à 23 heures (classement général) :

  1. Honda #5 - F.C.C TSR Honda France
  2. Suzuki #1 - Yoshimura SERT Motul à 33’’
  3. Yamaha #7 - YART Yamaha Official Team EWC à 42’’
  4. Kawasaki #11 - Webike SRC Kawasaki France à 1 tour
  5. Yamaha #333 - Viltais Racing Igol à 1 tour

Top 3 Superstock à 23 heures :

  1. Kawasaki #33 - Team 33 Louit April Moto
  2. Suzuki #44 - No Limits Motor Team
  3. Kawasaki #24 - BRMT 3D Maxxess Nevers

LES ABANDONS à 23 heures :

  • Yamaha #96 - Team Moto Ain - Mécanique suite accident
  • BMW #37 - BMW Motorrad World Endurance Team - Mécanique (radiateur) - 19 h 37
  • Yamaha #777 - Wójcik Racing Team STK 777 - Mécanique (boîte de vitesses) - 21 h 19
  • Honda #41 - RAC41-Chromeburner - Mécanique (boîte de vitesses) - 21 h 28

Des points bonus sont attribués après 8 et 16 heures de courses. Voici le top 5 au Championnat du monde d’endurance FIM EWC à 23 heures :

  1. F.C.C. TSR Honda France - 13 points
    Yoshimura SERT Motul - 13 points
    YART-Yamaha Official Team EWC - 13 points

       4. Webike SRC Kawasaki France - 7 points
       5. Viltaïs Racing Igol - 6 points

Et voici le top 5 de la Coupe du monde d’endurance :

  1. National Motos Honda - 11 points
  2. Team 33 Louit April Moto - 10 points
  3. BMRT 3D Maxxess Nevers - 9 points
  4. No Limits Motor Team - 8 points
  5. Team LH Racing - 7 points
PHOTO 1/5