24 Heures Motos : une nouvelle équipe vise le top 5
Retour

24 Heures Motos : une nouvelle équipe vise le top 5

KM99 c’est le nom d’une nouvelle structure belge qui va s’engager en FIM EWC la saison prochaine et donc aux 24 Heures Motos 2023 (15-16 avril). Cette équipe entend bien intégrer le top 5 et multiplier les coups d’éclat.

Présentée en juin dernier à l’occasion des 24 Heures de Spa EWC Motos, cette équipe belge est gérée de concert par Mario Kupper, ancien ingénieur de l’équipe Viltaïs Racing Igol, Gaëtan Schyns et la DG Sport Family, organisateur d’événements autos et motos. KM99 engagera donc une Yamaha R1 en Championnat du monde d’endurance moto FIM EWC et par conséquent lors de la 46e édition des 24 Heures Motos. Le team ne cache pas ses ambitions : pointer dans le top 5 du classement général et multiplier les coups d’éclat lors des quatre épreuves du championnat 2023.

KM99 a déjà annoncé deux pilotes pour placer la Yamaha #99 chaussée de pneumatiques Dunlop dans le haut du classement : le belge Bastien Mackels et le français Florian Marino. Ce dernier pilotait la Kawasaki ZX10-R #11 de Webike SRC Kawasaki France cette saison. « Pour un team wallon, l’envie d’intégrer un bon pilote belge était présente depuis le début », avoue Gaëtan Schyns, Team-Owner de KM99. « Ce qui n’est pas toujours facile à mettre en place. Et pourtant, avec Bastien, cela a relevé d’une certaine évidence. Nous avons échangé avant et après le Bol d’Or, et le reste a suivi quasi naturellement. Un pilote veut gagner des courses, veut disposer d’un bon matériel, et dans le cas de notre équipe, Bastien a bien compris la nature de notre investissement. C’est un battant, un guerrier qui ne lâche rien, et ça nous arrange bien. Quant à Florian, il constituait clairement un premier choix pour le team. Là, on a affaire à un gladiateur, et entre pilote et team, la confiance est réciproque. Ce projet a été bâti sur trois ans, ce qui est de nature à mettre les pilotes en confiance ».

Pour s’engager en endurance, KM99 a monté une structure qui ne laisse rien au hasard. Elle est composée de mécaniciens et d’ingénieurs spécialistes de la suspension et issus du Championnat du monde Superbike. « Viser la couronne mondiale constitue en fait un objectif à moyen terme », confie Mario Kupper.

Bien que KM99 constitue une nouvelle équipe, ses instigateurs ont déjà obtenu des résultats significatifs en endurance. Ce team s’ajoute donc à la liste de prétendants aux places d’honneur des 24 Heures Motos tels que Team Bolliger Switzerland, Wójcik Racing Team EWC 77, Team Moto Ain ou Maco Racing Team. Les trois dernières citées engagent d’ailleurs des Yamaha R1.